lundi 31 juillet 2017

Ce qu'il faut retenir de juillet 2017

Même si je n'écris pas très régulièrement sur le blog, j'essaie malgré tout de me plier à mon rendez-vous mensuel depuis janvier, à savoir un petit récapitulatif des principaux événements du mois.

Ce mois de juillet a d'abord attaqué par la fête de l'école des Littles. Pas de spectacle, chants ou autre danse sur lesquels nous extasier cette année. Une kermesse avec des jeux libres, un atelier maquillage et une soirée mahoraise organisée par l'APE. Même si je regrette de n'avoir pas vu Ma Little 2 se trémousser comme "un chou-fleur qui se dandine avec ardeur" ou Ma Little 1 déclamer un texte appris par cœur, tout le monde a passé une bonne après-midi et une bonne soirée, les Littles avec leurs copains/copines et nous avec les parents de ces derniers (même Little 3 a commencé à faire connaissance avec ses futurs camarades de classe de septembre 2018).

Le week-end suivant, nous avons fait une sortie au Pal dans l'Allier avec Papi et Mamie et les tontons et tata. Une journée lourde et orageuse qui nous a fait apprécier les activités autour de l'eau. Little 3 a suivi la cadence depuis sa poussette. Une sortie sympa, entre zoo et attractions, à refaire dans quelques années.


Le 15 juillet, nous avons baptisé Little 3. Encore une occasion de passer de bons moments en famille. (Note pour moi-même: ne plus oublier que je fais tout à la dernière minute dans le speed alors que le Presque Mari a besoin d'anticiper, de planifier et de programmer tout largement en avance, ça évitera bien des tensions!!!)


Comme je travaillais encore en juillet, les Littles ont été au Centre de Loisirs où elles se plaisent beaucoup. Elles ont fait du vélo, de la draisienne, des crêpes, ont vu des spectacles, fait de l'accrobranche et même un stage de 2 jours voile/canoë pour Little 1.

Nous avons profité d'une journée centre de loisirs/nounou pour se faire un petit resto en amoureux entre 2 siestes dès le début de mes vacances. Une respiration dans notre quotidien de parents.

Il y a eu aussi plusieurs anniversaires, une journée avec les cousins et la fête du village pour clôturer en beauté ce mois de juillet.

J'oscille quotidiennement entre extase devant les 3 merveilles que nous avons engendré et l'envie d'en prendre une pour taper sur l'autre lorsqu'elles couinent et hurlent la seconde d'après. Les vacances sur des montagnes russes comme tous les ans!


Le temps, plus maussade ces derniers jours a limité nos baignades. J'espère qu'août nous reservera d'autres belles journées.

mercredi 5 juillet 2017

L'année scolaire se termine...

...et l'heure est au bilan.

J'y tiens d'autant plus que j'avais abordé la rentrée scolaire de façon plutôt angoissée en septembre dernier.

Alors, finalement, comment les choses se sont-elles passées?

Pour moi, le premier trimestre a été affreux: soucis professionnels, épuisement, les filles malades sans arrêt, je me suis retrouvée au bord du burn-out à plusieurs reprises. On s'est évadé à deux pour le week-end de la Toussaint mais ça n'a été qu'une goutte d'eau dans le désert de mon surmenage.
Après les vacances de Noël, j'ai réduit mon temps de travail à 80% pendant trois mois et j'ai pris des supplémentations en vitamines et minéraux. Je me suis sentie mieux progressivement. Et puis, l'opportunité que je n'attendais plus est arrivée: la possibilité de changer de service (et même de métier quasiment). Au mois de Mars, j'ai repris à temps plein ce nouveau boulot, qui même s'il comporte son lot de difficultés, n'en demeure pas moins riche et stimulant.
A partir du mois de mai, tout est devenu très intense: des déplacements à Toulouse et Bordeaux  en lien avec le blog qui m'ont permis à chaque fois de passer d'excellents moments, un quotidien toujours très stimulant avec notre trio, une nouvelle organisation à trouver encore. Les journées n'ont évidemment pas assez d'heures, je suis obligée de renoncer à plein de choses par manque de temps, de faire des choix pas toujours évidents dans mes priorités. Je zappe des trucs et je culpabilise de ne pas pouvoir répondre présente souvent quand on me sollicite mais je n'arrive pas à faire mieux. Je me concentre sur mon noyau familial et ce qui me fait du bien, le temps de retrouver mon souffle et un rythme de vie plus tranquille (dans quelques années peut-être quand les filles seront plus autonomes?). Point positif cependant, j'ai perdu 5 kilos depuis la fin de l'hiver, ce qui fait qu'il ne me reste plus que 3 kilos à perdre pour retrouver mon poids de Décembre 2014 (soit d'avant-grossesse numéro 3). Yeeees!!!

Pendant toute cette année, j'ai pu compter sur mon Presque Mari pour gérer au mieux le quotidien de nos Littles dont il s'occupe comme un chef! Néanmoins, nous avons comme l'impression de nous faire grignoter par le trio insidieusement et régulièrement. Et par le rythme du boulot, les travaux de la maison... Un quotidien toujours plus rempli dont nous parvenons de temps en temps à nous échapper (ça me fait penser que notre dernière escapade de quelques heures tous les deux date de début mars déjà! Il va falloir remédier à ça très vite. Des volontaires pour garder les filles?).

Notre Little 1 vient de terminer son CE1. Une très bonne année scolaire pour celle qui a fêté ses 7 ans en grandes pompes en octobre dernier! Autant son CP avait pu être perturbé par la naissance de sa petite sœur, autant cette année, elle a retrouvé son rythme de croisière. Elle a découvert Chamonix au printemps lors de sa première classe découverte  loin de nous. Une expérience dont elle parle encore! Elle a passé sa première ceinture au Judo et était très fière. Elle qui était partie pour faire de la Danse cette année et qui a bifurqué vers le Judo par défaut, souhaite maintenant poursuivre dans cette voie et faire des compétitions l'an prochain. Nous verrons combien de temps l'engouement durera...

Little 2, en Petite Section de Maternelle, a eu un gros passage à vide cette hiver. Après un mois de décembre où elle a enchainé les virus, elle ne voulait plus aller à l'école ni à la cantine. Ça me brisait le cœur de la voir, si angoissée, partir pour des journées complètes. Nous avons donc supprimé momentanément des demi-journées d'école (et la cantine), en accord avec la maitresse pendant quelques semaines, le temps qu'elle se repose et reprenne confiance en elle. Le Presque Mari s'est tapé des allers-retours quotidiens à midi pour récupérer sa Little pendant quelques mois. Depuis le printemps, ça va mieux (malgré les allergies qu'elle a trainé encore...). Même si elle rougne encore un peu pour aller à la cantine, elle a repris les journées complètes et trouve davantage d’intérêt à fréquenter les bancs de l'école. Elle commence à faire du lien entre ce qu'elle apprend et ce qu'elle nous raconte à la maison. Ses amitiés s'affinent. Elle a fait une sortie scolaire à la Cité des insectes à Nedde en fin d'année et a adoré. Elle s'est essayée à la Baby Gym toute l'année mais fera probablement du Judo comme la grande l'an prochain (question pratique pour nous mais elle, elle parle de Karaté... à voir si c'est compatible avec nos emplois du temps!).

Little 3 la tornade est toujours à fond! Gardée en alternance par Papa, Nounou ou Manou, là où elle passe, l'herbe ne repousse pas! Elle est responsable à 80% de notre dette abyssale de sommeil sur ces 20 derniers mois et elle reste le B.A.B.I des premiers mois: elle est très exclusive, ne tient pas en place, veut les bras en permanence et a toujours un sommeil très agité: les nuits complètes se comptent sur les doigts d'une seule main depuis sa naissance: les dents qui n'en finissent pas de pousser, un mal de ventre, un virus, un cauchemard, une terreur nocturne, que sais-je? Hyper-sensible, hyper-active, hyper-déterminée, hyper-caractérielle, notre Little 3 est juste Hyper tout! Et ce n'est évident pour personne. Elle aurait besoin d'exclusivité ce qui n'est pas facile à obtenir quand on est la petite dernière d'une fratrie de trois et que Maman travaille à temps plein (coucou la culpabilité, ma vieille copine). Elle commence à nous serrer fort dans ses petits bras en répétant "calin" et je fond instantanément même si la seconde d'avant, elle a renversé son assiette de lentilles sur le sol et que celle d'après, elle met dans la bouche la tête de la Barbie de sa sœur qu'elle a pris soin de decapiter au préalable (la Barbie, pas sa sœur, vous suivez, hein?)... L'an prochain, elle ira chez Nounou quatre jours par semaine. J’espère qu'une fois toutes les dents sorties, on pourra de nouveau connaitre quelques nuits réparatrices. D'autant plus qu'à partir de 2 ans, elle pourra davantage jouer avec ses sœurs et faire des activités avec nous. En attendant, elle commence à discuter (un peu), continue à protester (beaucoup), à faire la chipie (énormément), avec toujours un éclair de malice dans l’œil (passionnément).

Voici donc une année intense qui s'achève. Et j'ai survécu!







vendredi 30 juin 2017

Bye June 2017

Ce mois de juin fut intense!

En vrac, il y a eu:

- La  Mum-To-Be-Party Bordelaise;

- Beaucoup de temps consacré au boulot (surtout mentalement: du genre à rapporter mes préoccupations à la maison);

- Des apéros et des barbecues dans le jardin (#soirsdejuin);

- Les Littles et le Presque Mari qui jardinent;

- Des invitations à des anniversaires ou juste pour le plaisir chez les copains/copines pour mes Littles;

- Une canicule;

- Conjointement au point précédent, des Littles fiévreuses, angineuses, boutonneuses à tour de rôle, pendant une dizaine de jours;

A quelques jours des vacances scolaires (et à quelques semaines de mes vacances), je me sens légèrement très fatiguée...encore que, ce dernier point est somme toute relatif si je compare à l'état d'épuisement dans lequel je me suis retrouvé cet hiver.

Un mois très contrasté donc, entre activités stimulantes et moments agréables en début de mois et du speed, des microbes, du stress, des tensions et de la fatigue en fin de mois.

Maintenant, les grandes vacances seront les bienvenues! On est prêts.

(Tu peux retrouver ma wish list de l'été ici).

mardi 27 juin 2017

Ma wish list de l'été

Petit exercice de style saisonnier ou thématique chez la blogueuse: la wish list!


Aujourd'hui, je vous dévoile mes envies pour cet été:

- Retrouver le temps de lire. J'ai 4 ou 5 bouquins dans ma PAL et, comme chaque été, j'ai envie de passer mes soirées à m'évader, le nez dans un bon bouquin. Je vous parlerai bientôt de ma sélection estivale.

- Prendre le temps de regarder de bons films avec mon Presque Mari à la maison ou au ciné (si on arrive à faire garder le trio à l'occasion), en alternance avec mes soirées lectures.

- Profiter des soirées d'été dans le jardin: à nous les apéros et barbecues! (pour ça, on a déjà pris un peu d'avance en juin).

- Emmener les Littles se baigner, pique-niquer et visiter les environs si il ne fait pas trop chaud.

- Reprendre un peu d'activité physique pour me défouler et garder la forme (toujours les basiques marche et natation).

- Dormir (évidemment, mon Graal depuis bientôt 8 ans).

- Passer des bons moments en famille ou avec les amis.

- Emmener les Littles passer une journée au Pal.

- Aller aux fêtes des villages alentours: leur faire faire du manège, une pêche aux canards, les déguiser pour monter sur les chars, voir un/des feux d'artifice.

- Faire quelques marchés de pays.

- Monter découvrir la Bretagne et, plus précisément le Finistère.

- Me faire une soirée théâtre en plein air comme chaque année.

- Organiser les vacances des filles entre centre de loisirs, nounou, mini-camp, journées à la maison ou chez leurs grands-parents. Avec comme objectif  de leur proposer des choses variées, sympas, des moments off aussi pour se reposer et profiter de la maison.

- Aider Little 1 à consolider sa brasse. Laisser Little 2 barboter sous notre regard vigilant (l'eau est son deuxième élément). Familiariser Little 3 avec la baignade.

- Les enquiquiner un peu avec les cahiers de vacances.

- Prendre le temps de trier (les vêtements, les papiers) et  de ranger la maison. Réaménager certains coins. C'est fou, je fais ça régulièrement et régulièrement le bazar revient! Bref, faire le vide fait aussi partie de mes objectifs de l'été!

Et vous, des envies particulières pour cet été?

mercredi 14 juin 2017

Juin 2017: J'ai deux fois 17 ans

Ce matin le jour s'est levé très tôt. Avant 6 heures, il forçait les volets clos, venant ainsi informer Little 3 qu'il était temps de se réveiller (évidemment).

Dans la journée, nous avons profité d'une pause déjeuner au soleil, travaillé la fenêtre ouverte et dégusté un clafoutis pour le goûter.

Soirée de juin dans le jardin: Nous écoutons les chants des oiseaux et le crissement des petites bêtes dans l'herbe. Les Littles gambadent autour de nous. Dans l'air flotte des parfums d'herbe coupée. Il fait doux, juste ce qu'il faut pour se sentir bien.


Apaisée, calme et détendue (à moins que ce ne soit du aux effets sournois du rosé que je savoure avec mon Presque Mari), quelques vers appris dans mes vertes années me reviennent en mémoire et j'entends Arthur déclamer (il faudra que je vérifie ce que je bois quand même 🤔):

 "On est pas sérieux quand on a 17 ans,
Un beau soir, foin des bocks et de la limonade,
....
On va sous les tilleuls verts de la promenade.

Les tilleuls sentent bons dans les bons soirs de juin!
L'air est parfois si doux, qu'on ferme la paupière;
Le vent chargé de bruits-la ville n'est pas loin-
A des parfums de vigne et des parfums de bière..."

Là, ça y est, vous êtes avec moi? Vous la sentez la douce brise qui vous caresse le visage, la quiétude qui envahit les alentours au fur et à mesure que la lumière baisse?

Et puis:

"Nuit de juin! 17 ans! - On se laisse griser.
La sève est du champagne et vous monte à la tête...
On divague; On se sent aux lèvres un baiser..." 

Voyons voyons, les souvenirs: à 17 ans je passais mon bac. C'était en juin 2000. Il y a tout juste...17 ans!

Vu sous cet angle, franchement c'est flippant (enfin pour moi). Euh? Déjà vous êtes sûrs? (Je vous laisse calculer mon âge 😉)

Et pourtant! Peu importe les années, les soirs de juin, j'aurais toujours 17 ans je crois.
Émotionnellement, sentimentalement, énergiquement!
Les mois de juin peuvent s'enchaîner et s'additionner, j'aurais toujours 17 ans en profitant d'une soirée dans le jardin, entourée des gens que j'aime ou même seule en écoutant les sons de la nature.

Et cette année j'en profiterai encore plus qu'en Juin 2000...même si Little 3 me tirera du lit en même temps que le soleil demain matin à 5h49...


-...On est pas sérieux quand on a dix-sept ans 
et qu'on a des tilleuls verts sur la promenade-
Arthur Rimbaud 

mardi 13 juin 2017

La Mum To Be Party #feelgood@home à Bordeaux

Si tu me suis sur Facebook, Instagram ou Twitter (@mamandescarnets) , il ne t'aura pas échappé que, la semaine dernière, je me suis offert une soirée Bordelaise (en pleine semaine, oui je sais je me fais des plans de ouf parfois-rapport aux 4 heures de sommeil, à la journée de travail qui a suivi derrière, puis à la seconde journée à la maison le soir).

Bref, une semaine pour m'en remettre (je n'ai plus 20 ans) mais je ne regrette rien. (Tenir un blog parental demande parfois de mener des enquêtes approfondies sur les dernières tendances. Ne me remercie pas, j'aime aller au bout des choses comme tu vas t'en apercevoir).

Bien, maintenant que le contexte est posé, je te propose de me suivre dans l'univers d'une Mum To Be Party.

Toi qui comme moi, vit au milieu de nulle part, loin de toute civilisation, ce concept va t'envoyer du rêve, crois-moi!

Imagine une soirée au cours de laquelle tu es accueillie par des hôtesses chaleureuses et souriantes, qui te remettent un badge personnalisé (oui, c'est bien toi qui est attendue), qui t'offrent une eau fraîche et saine aromatisée aux fruits frais avec quelques chips de légumes et crackers bios. Puis, tu imagines une trentaine de futures et jeunes mamans fatiguées qui adorent parler de leur nombril, de ce qui pousse en dessous ou de ce qui en est sorti. Ça papote, ça rit et ça met d'emblée de bonne humeur.


Ensuite, par petits groupes, tu es invitée à tourner sur des ateliers aux noms charmants: "Bien-être", "Beauté", "DIY". Entre chaque atelier, un buffet se remplit comme par magie de petites douceurs saines et gourmandes. Avoue quand même, que ça change des soirs de semaines où tu fais cuire des coquillettes à l'arrache en arbitrant un début de combat de catch sur le canap' tout en surveillant les devoirs de l'aînée!


Là, tout n'est que douceur, calme et volupté.

Le thème de la soirée, Feel Good at Home, autrement dit, se sentir bien chez soi, était très prometteur. J'aime l'idée de créer un environnement dans lequel ma famille se sente bien.

Pour le premier atelier, Séverine Mamantrepreneuse passionnée, nous a présenté son concept de produits d'entretiens sains et naturels: Galipoli  propose une gamme de produits à fabriquer soi même à partir d'ingrédients naturels comme le bicarbonate de soude ou le vinaigre blanc. Des packagings soignés sur lesquels les mesures sont marquées. Nous avons pu fabriquer un dégraissant pour la cuisine dont j'ai déjà testé l'efficacité.

Merci à Marjolaine Mamour blogue pour la photo.


Mon avis: Je suis depuis longtemps convaincue par la nécessité d'utiliser des produits naturels plutôt que chimiques pour entretenir nos intérieurs. Surtout pour ceux que nous utilisons quotidiennement. Je n'exclue pas le fait d'utiliser des produits plus puissants pour un grand ménage occasionnel mais les réserver à cet usage exceptionnel 2 à 3 fois par an. Pour le reste, le plus simple et le plus naturel possible, c'est le top et très souvent aussi efficace!


Pour le deuxième atelier, nous pouvions passer entre les mains expertes de coiffeurs professionnels et bénéficier de leurs conseils personnalisés. J'ai eu droit à un brushing du tonnerre avec le sèche-cheveux Dyson Supersonic. Puis, un photobooth était installé dans lequel, la talentueuse Candice Henin photographiait les participantes telles des VIP. C'est pas la classe ça?




Enfin, lors de l'atelier Bien-être, confortablement installées sur des sofas et coussins, nous avons parlé qualité de vie pour les personnes allergiques et asthmatiques. Plusieurs mamans étaient concernées et j'ai écouté attentivement les conseils données par le médecin d'autant plus qu'après plusieurs bronchites cette hiver, ma Little 2 a déclaré une toux asthmatique chronique au printemps. On nous a prėsenté le purificateur d'air Dyson, engin magique qui filtre les pollens et autres composés volatiles. Il permet, en outre, de rafraîchir l'air ambiant, ce que nous avons pu tester en cette chaude et lourde soirée (qui s'est conclue par un magnifique orage qui a ruiné nos brushing en 10 secondes à la sortie).

Le purificateur d'air Pure Hot+ Cool Link de Dyson

Mon avis: J'ai bien écouté les conseils du médecin qui a rappellé la nécessité d'aérer régulièrement les
pièces pour renouveler l'air ambiant mais de préférence le soir quand le vent est tombé pour éviter aux pollens de rentrer. Le purificateur d'air de Dyson a l'air formidable mais j'ai un peu peur de le trouver compliquer à utiliser (il faut dire que c'était le dernier atelier de la soirée et que j'avais du mal à rester éveillée et concentrée sur toutes les explications techniques). Il a également un prix élevé à prendre en consideration donc, avant d'investir, j'attendrai d'autres retours sur son efficacité.


Quelques mots maintenant sur le concept:
Les Mum To Be Party sont des événements totalement gratuits MAIS pour lesquels il faut s'inscrire en amont. Il y a une trentaine de places par soirée. Vous y trouverez des blogueuses très suivies (que je n'ai d'ailleurs pas reconnues tout de suite, paumée que je suis parfois), des mini-blogueuses (comme moi) ou des non-blogueuses. Et ça c'est la bonne nouvelle! N'importe qui peut s'inscrire. Si vous êtes enceinte ou jeune maman, vous avez la possibilité d'y participer. Vous trouverez des événements à Paris régulièrement mais aussi dans les grandes villes de Province.

Pourquoi c'est top? Parce que vous êtes reçues dans un endroit cosy, vous êtes chouchoutées, gâtées, nourries et entourées et ça c'est la base des besoins vitaux d'une jeune maman. Parce que si vous êtes chanceuse, vous pourrez repartir avec de jolis lots remportés lors de tirages au sort. Parce que dans tous les cas, vous aurez gagné de passer une fort jolie soirée. N'hésitez pas à guetter sur le site si un événement se profile vers chez vous!

Merci à toute l'équipe Mum To Be Party pour cette douce parenthèse Bordelaise.



samedi 3 juin 2017

Madeleines aux pépites de chocolat

Le week-end ou pendant les vacances, j'adore faire de la pâtisserie avec mes Littles et leur offrir un goûter fait maison qu'elles ont, en plus, contribué à fabriquer.


Un de nos goûters de prédilection, ce sont les madeleines. 
Pour cette recette aux pépites de chocolat, nous avons sacrifié une poule (qu'il nous restait des chocolats de Paques). Elles l'ont dégommée à coups de cuillères en bois et c'était parfait.

Pour une trentaine de madeleines, il te faudra:

- 375 g de farine
- 175 g de sucre
-100 g d'huile
-125 g de lait
- 1 sachet de sucre vanillé 
- 1 sachet de levure chimique
- 3 œufs
- pépites de chocolat (facultatif)

Ensuite:

Tu préchauffes ton four à 150°C.

Dans un saladier, tu mélanges les œufs et le sucre en remuant bien jusqu'à ce que ça blanchisse.
Tu ajoutes le sucre vanillé et la levure.
Puis, tu verses la moitié de la farine, puis le lait et l'huile en alternance tout en remuant.
Tu incorpores enfin le reste de la farine et, une fois que le mélange est bien homogène, tu y rajoutes les pépites de chocolat.

Enfin, tu mets l'équivalent d'une demi cuillère à soupe dans chaque moule et tu enfournes à four chaud pendant 10-12 minutes en surveillant l'aspect doré des madeleines.



À déguster encore tiède ou à conserver dans une boîte hermétique pendant quelques jours. 

Bon appétit! 😋